ACTUALITES

11/17 SABOOJ L’ENTREPRISE “ADAPTÉE”

La société parisienne de communication Sabooj n’est pas une structure comme les autres.

La fondatrice de Sabooj est Marie-Hélène Delaux.

Dans cette première agence de communication agréée « Entreprise adaptée », 80 % des salariés sont en situation de handicap : sur les 14 employés de Sabooj, 10 sont donc en situation de handicap (sourds et malentendants pour la majorité, mais également d’autres handicaps).

Un précieux tampon assorti d’aides financières des pouvoirs publics, délivré à condition de compter au moins 80% de personnes en situation de handicap parmi ses effectifs de production. Les clients qui font appel aux services de Sabooj peuvent convertir ces prestations en unités bénéficiaires. “Une facture de 19 000 euros hors taxe correspond environ à l’emploi d’une personne handicapée pendant un an”

Une entreprise “adaptée”?

La majorité des graphistes embauchés chez Sabooj sont sourds. Certains parlent la langue des signes, d’autres pas. Certains “oralisent”, d’autres pas. Les entendants côtoient les malentendants. Dans ce méli-mélo de situations individuelles, la communication ne souffre d’aucun obstacle insurmontable. On se comprend par gestes. On lit sur les lèvres. Au besoin, la messagerie instantanée, ouverte en permanence sur chacun des postes, prend le relais.

Si les relations en face à face ne posent pas de problème, gérer une réunion à plus de trois s’avère potentiellement plus délicat. Mais les parades existent. La table a été choisie ronde, pour faciliter la lecture sur les lèvres. A l’occasion de la réunion mensuelle de l’équipe, une interprète LSF intervient pour faciliter les échanges.

Les postes et l’organisation du travail ont été adaptés pour que les salariés puissent exprimer pleinement leurs compétences. De grands comptes font d’ailleurs confiance à la structure, comme EDF, France télévision, le Crédit Agricole, L’Oréal, Vinci, etc. La mission IPH (Insertion des personnes handicapées) du groupe Crédit Agricole et la mission handicap de la Société Générale ont financé le lancement de l’entreprise créée en 2009.

 Sabooj est située près de la place de la République à Paris. Dans l’idéal, Sabooj devrait être un tremplin vers l’agence de communication “classique”.

Active Audition vous encourage à vouloir trouver un travail malgré les troubles auditifs car avec les appareils que nous vous proposons votre quotidien est facilité.

10/17 L’AIDE AUDITIVE INVISIBLE : LYRIC

La première et unique aide auditive 100 % invisible au monde qui offre un son naturel.

Lyric est une aide auditive qui capte et amplifie le son différemment que pour un appareil auditif traditionnel. Ce qui permet de ne jamais passer à côté des bruits du quotidien. Il est placé dans le conduit auditif, où le son est capté, pour recréer le son le plus naturel.

10/17 ENFANTS SOURDS : LIRE ENSEMBLE

Lire-Ensemble est une plateforme web destinée aux enfants sourds.

Ce projet a été retenu par la direction du numérique du ministère de l’Éducation.

Les enfants peuvent ainsi accéder à des livres numériques en ligne adaptés en langue des signes. Plusieurs histoires à lire et à écouter sont d’ores et déjà disponibles en ligne.

09/17 PERTE AUDITIVE LIÉ À LA MÉNOPAUSE

MÉNOPAUSE : CES MÉDICAMENTS AUGMENTENT LE RISQUE DE PERTE D’AUDITION

Ces traitements fréquemment prescrits aux femmes qui souffrent des effets de la ménopause pourraient influer sur leur qualité auditive. Explications.

Existe-t-il un lien entre ménopause et perte auditive ? Des chercheurs en épidémiologie, ont étudié le rôle des thérapies hormonales de la ménopause sur la qualité de l’audition. Ces traitements étaient suspectés de ralentir le déclin auditif mais cette nouvelle étude met en évidence un lien entre un usage prolongé de ces hormonothérapies et un risque accru de perte d’audition.

Plus l’hormonothérapie est longue, plus le risque auditif est grand

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont appuyés sur une proportion de 80 972 femmes âgée de 27 à 44 ans suivies entre 1991 et 2013. Résultat : au cours de ces 22 ans, 23% des participantes ont développé des pertes auditives. De plus, les scientifiques ont observé que l’usage d’une thérapie hormonale était associé à un risque plus élevé de déclin auditif. Par ailleurs, plus la durée du traitement était longue, plus le risque était élevé. Enfin, un âge tardif de survenue de la ménopause semblait aussi être un facteur aggravant.

Evaluer les risques et les avantages de l’hormonothérapie

Les chercheurs espèrent que leur découverte puisse servir dans la prévention des pertes auditives. Ils espèrent aussi que ce risque soit pris en compte pour la prise de décision de ce type de prescription. Dans tous les cas, les traitements hormonaux de la ménopause ne sont pas recommandés à toutes les femmes. doivent faire l’objet d’une surveillance particulière et d’un réajustement régulier.

Active Audition vous avertit de ce lien qui existe entre ménopause et perte auditive. Active audition vous accompagne dans vos démarches suite à une perte d’audition légères, moyennes ou sévères.

09/17 PROTHÈSE AUDITIVE INTRA-AURICULAIRE

Réalisé sur mesure, l’intra-auriculaire se place entièrement dans le conduit auditif, assurant une grande discrétion. La prothèse auditive intra-auriculaire convient aux personnes souffrant de déficience auditive légère et moyenne. Elle nécessite un entretien précis et une bonne manipulation.